Venez voter dimanche !

Gueux,  le 22 avril 2017 :

Le bureau de vote sera ouvert à Gueux (Mairie) de 8h00 à 19h00 le dimanche 23 avril pour le premier tour des élections présidentielles.

Faut-il voter ? J’affirme que oui ! Que l’on considère que voter soit un droit ou un devoir, ou les deux, voter est l’occasion de s’exprimer librement et de faire un choix. Dire que voter est la seule incarnation possible de la démocratie est certainement exagéré, on voit bien ce qui se passe une fois les élections passées, et que le pouvoir a pris place. Ce n’est pas une raison pour baisser les bras !

Sur ma carte d’électeur (et la vôtre !) est écrit : Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique 

Voter, c’est donc participer à la vie politique de notre pays, même si le vote n’est pas obligatoire. En votant, chaque électeur assure le bon fonctionnement de notre démocratie, évidemment perfectible, qui devrait radicalement s’opposer aux autres régimes ou abus.

Et l’abstention ? Ne pas participer au scrutin est un choix. C’est soit un acte politique, soit un signe de désintérêt qui de toute façon n’aura aucun effet sur les résultats. Une abstention massive peut avoir une influence médiatique, mais ne remet en cause le résultat. L’histoire le démontre.

Le vote blanc ? Un bulletin blanc dépourvu de tout nom de candidat (ou une enveloppe vide) démontre clairement une volonté de participer au débat démocratique tout en refusant les choix proposés. Il est à différencier du vote nul (volontaire ou accidentel). Le vote blanc massif n’a pas davantage d’influence sur les résultats, mais il transmet un message  clair : démontrer le refus de l’offre qui est proposée.

En clair, si le vote blanc était considéré comme suffrage exprimé, la légitimité du vainqueur serait bien plus faible. Exemple : Chirac-Lepen aux présidentielles de 2002 … 

Tout cela pour conclure :  sauf erreur involontaire de ma part, mon bulletin ne sera ni blanc, ni nul ce dimanche 23 avril 2017. Trouvera-t-il, au milieu des strates politiques les plus irréalistes et les plus fantaisistes, un bon … filon ?

Ah … n’oubliez ni votre carte d’électeur, ni votre pièce d’identité ! A dimanche ?