Vingt-quatre et des poussettes !

Gueux, le 21 septembre 2015 :

2015_09_20Paroisse101Les paroissiens de Gueux n’ont pas perdu leur temps hier après-midi. Ouverte quelques heures seulement avec l’accord de son affectataire l’abbé Pascal Rodrigues, l’église de Gueux leur a permis d’accueillir plus d’une vingtaine de personnes.  Ces promeneurs du dimanche ont su profiter de l’occasion pour rendre visite à Notre-Dame.

Venus de Gueux bien sûr, mais aussi de Cormontreuil, de Tinqueux, de Thillois, de Muizon, de Reims et même de Versailles et de Bordeaux, les visiteurs ont d’abord été étonnés de trouver les portes ouvertes avant de prendre le temps de découvrir l’église et de se laisser compter son histoire. Quelques photos de l’ancien édifice avaient été installées sur les piliers des bas-côtés. Elles ont permis d’en admirer la splendeur d’origine et de voir dans quel état il fut rendu à la Paix en 1918.

2015_09_20Paroisse102La Vierge Marie était radieuse. La lecture du vitrail central et les commentaires apportés sur sa statue en bois récemment découverte (voir Ici) et (Ici) ont interpellé le public. L’ambiance musicale était adaptée aux circonstances, apportant le calme et la sérénité. Le soleil s’était invité et faisait resplendir les vitraux. Le vieux Saint-Joseph, lui aussi retrouvé dernièrement (voir Ici) était venu rejoindre ce qu’il reste du bas-relief classé aux Monuments Historiques. L’ancienne église romane, réalisée au 1/10ème en bouchons à champagne était illuminée. Les visiteurs en ont découvert les détails et appris les circonstances de sa réalisation.

On se sent bien ici ! Me confie cet ancien directeur d’école. Pari gagné ! C’était  le but de cette improvisation*, permettre aux visiteurs de s’approprier un instant la maison de Dieu et de s’y sentir à l’aise, avec respect et contemplation.

Une jolie Fleur, Ministre de surcroît, a dit à l’occasion de ce week-end : Que ces Journées européennes du patrimoine soient donc pour chacun de vous l’occasion de vous émerveiller, et de songer à ce qui émerveillera, demain, nos enfants et nos petits-enfants. Comment ne pas partager ce point de vue ?

Ce relatif succès donne bien sûr envie de renouveler localement l’opération. Cela se fait déjà dans de nombreuses églises du Diocèse et plus généralement du département. Il est à parier que L’église de Gueux fera partie des Eglises accueillantes de la Marne dès la saison prochaine, avec le soutien total de l’assoc’ Villages, Hier & Aujourd’hui !

*Une campagne nationale avait été lancée pour ce week end européen dédié aux journées du patrimoine. Des affiches ont été distribuées. Il est évident que Gueux n’en avait pas été informé … quel dommage ! Alors des paroissiens ont su improviser !

Journees_patrimoine_2015